Sarah Dell’Ava

D’abord formée auprès de Manon Hotte, à l’Atelier Danse Manon Hotte et à la Compagnie Virevolte, compagnie de jeunes danseurs-créateurs (Genève, Suisse, 1995-2006).

« Quête de sens à chaque instant, improvisation, discussion, sensation du corps, écoute, solidarité. »

Parallèlement, développe une pratique en arts visuels grâce à l’enseignement d’Ariane Courvoisier, au Collège Claparède.

« Chercher l’essentiel, prise de risque, intériorité du geste, nécessité intérieure. »

Par la suite, déménagement à Montréal, au Québec.
Complète un baccalauréat (2009) et une maîtrise (2012) en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal.

« Réflexion, réfl-action, chemin de conscience, l’art comme rencontre, l’art comme porte, l’art comme liberté. »

Alimente également sa réflexion depuis 2008 par de nombreux stage de buto auprès de Jocelyne Montpetit.

« Lâcher prise, tension intérieure comme un fil de plomb, abandon et volonté. »

La pratique du yoga guide et nourrit la démarche.

« Le souffle, la densité du corps. »

Les projets chorégraphiques (Dans les plis, 2012; Oriri, 2013) présentés à Tangente à Montréal, « cherchent à faire jaillir le mouvement à partir des sensations provenant de l’intériorité du corps, tout en faisant se rencontrer corps et matières (papier, graphite, ruban adhésif, argile) dans une dynamique de porosité, de confrontation et de complicité. »

Collabore aussi en tant qu’interprète auprès de différents chorégraphes québécois: Les Soeurs Schmutt, Geneviève Caron-Ferron, Emmanuel Jouthe et Manon Oligny.


>> Sarah Dell’Ava
Les carnets_Notebooks_1
Dessins | Drawings | 2006


Curriculum vitae (pdf)

www.sarahdellava.org